• Press Releases

    The Lebanese Association for the Philosophy of Law is launching a project to be implemented during the seven coming months. The project aims at the inclusion of "Philosophy of Law" or "Jurisprudence" in the curriculum of the Lebanese University due to the importance of this subject matter in the strengthening of the Lebanese legal institutions and the furthering of the Rule of Law. The project is funded through the United States Agency for International Development (USAID) -Transparency & Accountability Grants Project- managed by AMIDEAST/Lebanon

    read more {+}

  • Pamphlet

    The best way to advance Good Governance and Transparency by generating within the juridical community and the wider society an awareness of the importance of legal philosophy on the democratic process, is to introduce “Philosophy of Law” to our national curriculum.

    read more {+}

  • Poster

    To introduce “Philosophy of Law” to the curriculum of the Lebanese University’s Law Degree.

    read more {+}

English | Français | Arabic

Proposition décret La justification de la proposition relative à l’introduction de la matière « La Philosophie du droit » dans le programme d’enseignement universitaire à la faculté de droit et des sciences politiques et administratives de l’université libanaise.

Proposition présentée par Georges Saad, professeur à la faculté de droit et des sciences politiques et administratives de l’université libanaise

read more {+}

L’Association libanaise de philosophie du droit, en collaboration avec la Faculté du droit et des sciences politiques et administratives de l’Université libanaise, a l’honneur de vous inviter au colloque qu’elle organise sur le thème: "La situation économique conflictuelle et la recherche de solutions dans les domaines de la philosophie, du droit, de la sociologie et de l’environnement" Date: 25 novembre 2016 Lieu: Hôtel Lancaster-Tamar, Hazmieh De 9h à 15h.
Programme du colloque

 

Introduction
Pourquoi ce thème? Puisque la situation économique mondiale et en particulier au Liban est devenue en état de crise bien avancé. Depuis plusieurs années le monde vit la Grande récession.
Le premier Etat que la récession a atteint est l’USA. Suivi par la France et d’autres pays européens: hausse du prix du pétrole et des produits agricoles, inégalité croissante entre les gens et entre les classes sociales, crise de loyers, approche de la fin des paradis fiscaux (vivement le Liban), crise du marché bancaire (les banques se boudent), etc…
Certains économistes posent la question de la crise du point de vue des mathématiques (comme Jon Danielsson) en considérant que la science des finances n’est pas comme la physique; elle est plus compliquée. Nous savons que ces propos font rire la gauche, surtout la “rouge”.
Le Liban vit une situation qui n’est pas à envier: ça ne bouge pas un pouce en avant, au contraire on recule grave: pas d’élection de président de la République, coût excessif des réfugiés syriens et les conséquences désastreuses sur la main d’oeuvre libanaise, inflation, dette publique (72 milliards de dollars), salaire minimum qui fait sourire, absence de budget depuis 2005, corruption généralisé et légitimée..
Le reste {+}

Ordre des Avocats de BeyrouthAssociation Internationale Facebook ALIPHID Google Plus ALIPHID